Pitimail.com » Papiers » Défiscalisation Lyon : comment calcule-t-on un loyer ?

Défiscalisation Lyon : comment calcule-t-on un loyer ?

La formule de calcul est extrêmement complexe, mais, en général, elle est fondée sur le loyer théorique que la propriété pourrait procurer sur le marché libre, compte tenu de l’état, de la taille et de l’emplacement de la propriété.

Ce montant peut ne pas avoir de lien avec le loyer réel qui peut être payé sur la propriété et, en effet, les valeurs locatives notionnelles n’ont pas été mises à jour depuis 1970, donc sont maintenant désespérément démodées. La valeur locative brute de la propriété doit être indiquée sur le dos de la demande fiscale, et si vous souhaitez l’interroger, vous devrez visiter votre Centre des Impôts Fonciers local, dont les coordonnées sont également indiquées sur l’avis d’imposition.

Le loyer théorique

Une formule est ensuite appliquée à ce loyer théorique en fonction du revenu que les autorités doivent percevoir pour obtenir un taux d’imposition en pourcentage, le taux d’imposition.

En conséquence :

  • le montant de la taxe variera en fonction des décisions de chaque commune
  • et de la taille et de l’état de chaque propriété, apprend-on sur le site http://www.defiscalisationlyon.net.

Comme on pouvait s’y attendre, le niveau de la taxe est généralement plus élevé dans les villes que dans les zones rurales.

Le montant à payer varie tellement entre les autorités fiscales locales et les différents types de biens qu’il serait inutile de dire une moyenne.